Que vous semez, vous récolterez...

« Comment était-il possible pour Dieu de permettre que cela se produise? »

Aux Etats-Unis, dans le cadre d’une émission télévisée, la fille d’un personnage distingué a été demandée pour cela : « Comment était-il possible pour Dieu de permettre une telle chose ? »

Et la question peut-elle être liée aux événements du 11 septembre, mais à long terme, elle est intemporelle. Elle concerne les phénomènes naturels de terribles catastrophes (inondations, tremblements de terre, typhons, engloutissements) que nous avons vues ces dernières années comme la colère de Dieu à travers ces catastrophes bibliques qui se produisent habituellement dans des pays païens asiatiques…

Et il n’est aucunement exclu si Dieu le veut que de tels paradoxes viennent d’ici aussi et qu’une belle journée nous entendions des bulletins météorologiques et de Protection Civile concernant des typhons Harvei et Irma et aussi le déplacement des milliers de résidents vers les montagnes et tout ce que ça implique. Afin que nous puissions nous débarrasser de toutes les tribus de la terre que des souverains malins les ont délibérément amenés ici dans notre patrie pour nous dissiper…

Donc, dans la question ci-dessus et «la raison pour laquelle Dieu a permis que cela se produise… », la fille a répondu d’une manière très remarquable:

-« -Personnellement, je crois que, comme nous, Dieu doit aussi être profondément attristé par cet événement.

Mais, depuis longtemps, nous faisons tout ce que nous pouvons pour l’éloigner des écoles, des gouvernements et de notre vie personnelle.

Je crois que, comme Dieu s’exprime avec dignité et que puisque de toute façon il a doté l’homme d’une liberté de volonté absolue, il a été finalement contraint de limiter sa présence aux événements qui affectent nos vies. Avec quelle raison attendons-nous de Dieu nous bénir et nous protéger lorsque nous exigeons qu’il se retire de nos vies ?»

Et elle a continué en disant:

En tenant compte des événements récents d’attaques terroristes, des meurtres dans des écoles, etc- Je crois que tout cela a commencé depuis qu’une dame a intenté un procès demandant l’abolition de la prière à l’école… (Madeleine Murray o Hare qui entre temps la même a été victime d’une attaque meurtrière.)

…Et nous les « progressistes ont certainement convenu.

A la suite quelqu’un est apparu et a dit qu’il serait préférable que la Sainte Ecriture se retire des écoles. (La Sainte Ecriture a dit: ne tue pas, ne vole pas et aime ton prochain comme toi-même…)

…et nous avons convenus.

Et puis, un médecin distingué (Dr Benjamin Spock) a dit qu’il ne faut pas manipuler nos enfants quand ils se comportent d’une mauvaise manière, parce que leur personnalité faible peut être déformée et de nuire à leur estime de soi. Nous avons pensé qu’un spécialiste devrait savoir ce qu’il dit. (Le fils de Dr Spock a suicidé).

…et ici nous nous sommes tus, nous avons convenu.

Quelqu’un d’autre a prétendu que les enseignants ne devraient pas punir les élèves lorsqu’ils ont une mauvaise conduite. Les autorités scolaires ont convenu que les enseignants ne devraient pas toucher les élèves en cas de comportement fautif afin d’éviter toute diffamation et toute plainte éventuelle. (Il y a une énorme différence entre l’imposition de la discipline, l’insulte, le toucher, la main mise, flanquer une gifle à quelqu’un, donner un coup de pied etc).

…et nous avons convenu de nouveau.

Alors, quelqu’un a dit: pourquoi ne permettons pas à nos filles de faire un avortement si elles le désirent elles-mêmes ? Et bien sûr, pour des raisons de susceptibilité, il n’est pas nécessaire de le mentionner même à leurs parents.

….et nous avons convenu.

Ensuite, un membre haut placé de la chambre des représentants a fait valoir qu’il importe peu ce que nous faisons dans la sphère de notre vie personnelle autant que nous sommes efficaces à notre lieu de travail.

S’accordant sur ce sujet, nous avons répondu que nous ne sommes pas intéressés par ce que chaque personne fait dans sa vie personnelle y compris le chef de l’Etat tant que nous avons nos emplois et que l’économie de notre pays se développe!

Quelqu’un d’autre a suggéré: Imprimons des magazines avec des photos des femmes nues en exposant la présentation de la beauté naturelle du corps féminin, car toute personne a le droit d’exprimer librement son point de vue.

Et nous avons convenu !!!

Et puis l’industrie du divertissement a dit: Créons des séries télévisées et des films cinématographiques montrant des scènes de passion et de violence. Créons une musique qui encourage la violence, la consommation de drogue, les attaques meurtrières, le suicide et toute sorte de comportement diabolique. Afin que l’enfant puisse se familiariser avec cet environnement, dès ses premiers pas, créons des jeux videos appropriés.

Nous avons pensé que tout cela n’avait absolument aucun impact puisqu’il s’agissait uniquement de produits de divertissement, qui, de toute façon, personne ne les prendra au sérieux.

Depuis, on se demande pourquoi nos enfants ne sont pas conscients, pourquoi ils ne peuvent pas distinguer entre le bien et le mal, pourquoi peu leur importe s’ils tuent des étrangers, leurs camarades ou eux-mêmes. Peut-être pouvons-nous trouver la réponse si nous étudions les données plus sérieusement.

Je crois personnellement que cela a à voir avec le proverbe « ON RECOLTE CE QU’ON SEME ».

C’est vraiment très curieux de voir avec quelle facilité les gens repoussent la présence de Dieu et ensuite on se demande pourquoi notre vie personnelle et sociale nous mène à l’Enfer.

Ce n’est pas vraiment très curieux que nous croyons avec une grande facilité ce que nous lisons dans les journaux tout en remettant en question ce que dit la Bible?

Ce n’est vraiment pas curieux avec quelle facilité nous promouvons des emails avec de divers trucs amusants tandis qu’en ce qui concerne des messages relatifs à la parole de Dieu, la plupart d’entre nous, nous sommes très sceptiques quant à savoir si nous allons promouvoir un tel message à d’autres personnes ?

Il n’est pas surprenant que dans le domaine de l’information électronique circulent autant d’articles stupides, obscènes et mal conçus. Cependant, considérons-nous comme malséant, ennuyeux ou inapproprié de discuter publiquement des questions concernant Dieu et notre culture spirituelle ?

A quelle conclusion une telle constatation nous conduit-elle ? Il n’est pas étonnant qu’en lisant ce message, nous pensons qu’il ne serait peut-être pas si bon de le promouvoir auprès de tous nos amis, car nous ne savons pas comment ils l’évalueront et ce qu’ils vont penser de notre personne.

(Ils penseront que nous sommes des ovnis et que nous ne sommes pas aussi intelligents qu’eux). En outre, comment pouvons-nous confronter la constatation que nous payons généralement trop de poids à ce que les autres pensent de nous mais nous ne nous soucions pas vraiment de ce que Dieu pense de nous ?

Si tu sèmes l’honnêteté, tu récolteras la confiance.

Si tu sèmes la bonté, tu récolteras des amis.

Si tu sèmes l’humilité, tu récolteras la grandeur.

Si tu sèmes la persistance, tu récolteras la victoire.

Si tu sèmes la méditation, tu récolteras l’harmonie.

Si tu sèmes le dur labeur, tu récolteras le succès.

Si tu sèmes l’indulgence, tu récolteras la réconciliation.

Si tu sèmes la sincérité, tu récolteras de bonnes relations.

Si tu sèmes la patience, tu récolteras l’amélioration.

Si tu sèmes la foi, tu récolteras des miracles.

Si tu sèmes la malhonnêteté, tu récolteras la méfiance.

Si tu sèmes l’égoïsme, tu récolteras la solitude.

Si tu sèmes la fierté, tu récolteras la destruction.

Si tu sèmes la jalousie, tu récolteras la fatigue.

Si tu sèmes la nonchalance, tu récolteras la stagnation.

Si tu sèmes l’amertume, tu récolteras l’isolement.

Si tu sèmes l’avidité, tu récolteras la perte.

Si tu sèmes la médisance, tu récolteras des ennemis.

Si tu sèmes des peines, tu récolteras des rides.

Si tu sèmes des péchés, tu récolteras des culpabilités.

Alors, choisissez ce que vous semez maintenant. Cela détermine ce que vous récolterez demain.